Chiaramonte Gulfi

LE BALCON DE LA SICILE

Villas en Sicile près de Chiaramonte Gulfi >>

Certains surnoms sont plus appropriés que d’autres, et Chiaramonte Gulfi porte bien le sien. Appelé Il Balcone di Sicilia (le balcon de la Sicile), la ville s’élève au nord-ouest de Raguse à environ 660m au-dessus du niveau de la mer, et on y admire parmi les plus belles vues totalement panoramiques de toute la Sicile (et la concurrence est rude !). Chiaramonte Gulfi ne se limite toutefois pas à ces panoramas exceptionnels ; on y trouve aussi une riche histoire ainsi que de précieuses traditions gastronomiques.

Fondée par les Grecs de Syracuse au VIIème siècle avant notre ère, Chiaramonte Gulfi allait changer à la fois de nom et d’emplacement au cours de son histoire. Elle fut à tour appelée Akrillai par les Grecs, Acrillae par les Romains, Gulfi (« lieu de plaisir ») par les Arabes, et enfin Chiaramonte pendant plusieurs siècles. Finalement, elle a reçu son nom actuel en 1881.

Ce changement de nom donne un aperçu parlant de son histoire. Prise par les Romains en 231 avant J.-C. et par les Arabes en 827 avant J.-C., elle est ensuite passée sous joug normand puis angevin, qui furent ensuite chassés en 1299 par Manfredi Chiaramonte durant les Vêpres siciliennes Vespers.

Une journée à Chiaramonte Gulfi ne peut se concevoir sans une dégustation des trésors de ses traditions gastronomiques millénaires.

Sous les auspices des nouveaux dirigeants aragonais, Manfredi délocalisa Gulfi vers un emplacement plus élevé et stratégique, où il fit construire une forteresse impénétrable, avant de donner à la ville son propre nom. Enfin, en 1693, après avoir été détruite suite au même terrible tremblement de terre qui a ravagé les villes du Val di Noto, Chiaramonte fut de nouveau reconstruite.

C’est un véritable plaisir que de découvrir la ville, la plupart des bâtiments du centre historique incarnent un style baroque modeste et élégant. À quelques exceptions près, comme l’Arco dell’Annunziata, du XIVème siècle, une entrée arquée au quartier médiéval ; la basilique gothique di Santa Maria la Nova de la fin du XVème siècle ; ainsi que la Chiesa di San Giovanni Battista, de la même époque. On compte huit églises au total, ainsi que deux autres aux Santuario di Gulfi et Santuario delle Grazie, légèrement en-dehors de la ville. Toutes valent la peine d’être visitées, à la fois pour leur stratification architecturale et les œuvres d’art qu’elles abritent.

Comme évoqué plus haut, Chiarmonte Gulfi se visite pour ses vues exceptionnelles. Au sud, de vastes panoramas s’étendent de la Valle dell’Ippari avec les villes de Vittoria et Comiso, le golf de Gela, ainsi qu’un grand pan de la mer méditerranée. À l’ouest, on trouve le Monte Arcibessi de 900m de haut et le plateau élevé et pics de Monti Iblei ; tandis qu’au nord, à environ 75km à vol d’oiseau, se dresse l’Etna. Le meilleur endroit où admirer le panorama le plus spectaculaire est sans doute aux jardins publics situés à l’ouest du Corso Umberto I.

Une journée à Chiaramonte Gulfi ne peut se concevoir sans une dégustation des trésors de ses  traditions gastronomiques  millénaires. On y trouve un bon choix de restaurants et de petits commerces où l’on peut déguster et acheter les spécialités locales, dont la sublime huile d’olive extra vierge AOC, différentes sortes de salamis, de saucisses et du vin. Toute l’année, ces produits sont célébrés lors de sagre  (foires gastronomiques) dédiées, entre autres, à l’huile d’olive (généralement vers la fin novembre / début décembre), à la saucisse (durant le Carnaval), à la focaccia (août), et aux traditions gastronomiques en général lors de la Sagra del Gallo ai Sapori Chiaramontani (mi-août).

Enfin, si vous souhaitez en savoir plus sur la ville et ses traditions, c’est vers la demeure aristocratique la plus impressionnante, le Palazzo Montesano, qu’il faut se diriger. Il abrite un musée dédié à plusieurs thèmes dont l’huile d’olive, l’art, les ethno-instruments de musique, l’ornithologie et le style Liberty  (et compte des œuvres de Renè Lalique, Legras, Calderoni, Ernesto Basile et Carlo Zen).

Villas en Sicile près de Chiaramonte Gulfi >>

Mouse X
Mouse Y
Mouse Speed
Mouse Direction