Le site archéologique gréco-romain de Syracuse en Sicile, Italie

SITES ARCHÉOLOGIQUES EN SICILE

Villas siciliennes près de Syracuse >>

SyracuseSyracuse (ou Siracusa) a été la ville la plus importante de la Grande Grèce. Elle a vaincu la puissante Athènes en 413 et fut la demeure de grands hommes grecs, notamment l'inimitable Archimède. A l'apogée de sa puissance économique, politique et militaire, la ville comptait 300 000 habitants et, selon Cicéron, était « la plus grande des villes grecques et la plus belle de toutes ».

Pour les personnes qui voyagent en Sicile aujourd'hui, Syracuse est à ne pas manquer. Il est relativement facile de visiter la ville en un jour, même s'il est évident qu'elle mérite plus de temps. Une visite peut être facilement divisée en deux parties : l'une consacrée au site archéologique et l'autre à l'île d'Ortygie.

La meilleure façon de voir l'île d'Ortygie est tout simplement de s’y promener.

Le site archéologique

Le site archéologique, situé au nord-ouest de la ville, est le berceau d'un nombre impressionnant de vestiges grecs (et romains) très bien conservés.. La principale attraction est sans conteste le théâtre grec qui remonte au moins au 5e siècle avant J.-C. Sa cavea est parmi les plus grandes jamais construites : ses 59 gradins pouvaient accueillir jusqu'à 15 000 spectateurs. Le théâtre est encore utilisé pour un festival de théâtre grec annuel qui se déroule de la mi-mai à la fin juin.

Les anciennes carrières de pierre (Latomies) sont situées juste au-dessus du faîte du théâtre. Même si aujourd'hui un charmant verger de citronniers parfumés occupe ces Latomies, elles ont été utilisées auparavant à des fins beaucoup plus sinistres : 7 000 prisonniers de guerre athéniens ont été détenus ici, après l'Expédition de Sicile en 413. Ne manquez pas la célèbre « Oreille de Denys », voûte en ogive effilée, de 20 m de haut, taillée dans la roche et qui révèle un intérieur qui se prolonge sur environ 65m. Le nom a été donné par Caravage lors de sa visite en 1608 et la légende veut que Denys le Tyran l'aurait utilisée pour emprisonner ses ennemis les plus féroces. L'excellente acoustique digne d'une cathédrale, lui permettait d'entendre leurs conversations de l'extérieur.

L'amphithéâtre romain, construit au 3e siècle après J.C., est également très impressionnant. Long de 140 m, il est l'un des plus grands au monde. Sa fonction est très éloignée de la version grecque. Ici, la place de cirque traditionnelle vous était offerte, et des gladiateurs mais aussi des animaux sauvages, procuraient des spectacles d'une violence à glacer le sang. Un trou rectangulaire se trouve au centre et on lui attribue l'un des deux objectifs : servir d'espace pour la machinerie scénique ou de canalisation pour le sang versé !

Le musée archéologique est juste à deux pas du parc archéologique (Via Teocrito) et contient une grande collection d'œuvres provenant de toute la région de Syracuse.

Ortygie

La meilleure façon de voir l'île d'Ortygie est tout simplement de s’y promener. Il est difficile de se perdre (elle mesure à peine 1 km sur 500 mètres), mais retrace plus de 2 500 ans d'histoire. Les styles architecturaux sont très variables et englobent des vestiges grecs et romains, des bâtiments normands médiévaux et de nombreux bâtiments baroques (relativement) sous-estimés. Restaurants, traiteurs et bars abondent et il est particulièrement agréable de s'asseoir sur le versant occidental en fin d'après-midi, en se réchauffant au soleil et en profitant d'une vue sur le lagon.

Lorsque vous franchissez le pont venant du continent, trois possibilités s'offrent à vous : tourner à droite et marcher le long de la partie ouest, tourner à gauche vers la partie est ou aller tout droit vers le centre.

La destination phare historique de la côte ouest est la fontaine d'Aréthuse. La légende veut qu'Aréthuse, qui était à l'origine une nymphe d'Arcadie, se soit enfuie sous l'eau vers Syracuse pour tenter d’échapper aux avances amoureuses persistantes du Dieu-fleuve Alphée. La déesse Artémis la transforma en la source d'eau douce que l'on peut voir aujourd'hui. Tout cela fut toutefois vain, car Alphée retrouva sa proie et mélangea ses propres eaux avec les siennes. La légende veut aussi que la source soit reliée directement sous la mer, au sanctuaire d'Olympie par la rivière. 

En allant tout droit, vous arriverez tout d'abord aux vestiges du Temple d'Apollon, qui, construit au VIIème siècle avant J.-C., était censé être le premier grand temple dorique de son genre en Sicile. La route qui remonte jusqu'au Corso Matteotti, vous amènera à la Piazza Archimede, qui porte le nom du fils le plus célèbre de la ville.  

De là, vous ne serez qu'à quelques pas du véritable centre d'Ortygie, la Piazzo del Duomo. Cette charmante place piétonne accueille la magnifique cathédrale construite sur le site d'un ancien Temple d'Athéna comme le montrent clairement ses colonnes doriques originales qui ont été intégrées à la structure principale du bâtiment. Le palais baroque Beneventano magnifiquement symétrique et l'église de Santa Lucia, sainte patronne de la ville se trouvent également sur cette place.

En tournant à gauche à l'entrée de l'île, vous arriverez immédiatement sur le marché quotidien très coloré qui vend chaque matin un fantastique assortiment de fruits, légumes, poissons et viandes. Les amateurs de cuisine doivent absolument poursuivre jusqu'au bout du marché où une épicerie fine d'une qualité rare, appelée « Sapori dei Gusti Smarriti » (littéralement les saveurs d'antan) les y attend. Vous pourrez trouver ici les meilleures qualités de fromages, des jambons et des charcuteries, qualité que vous ne trouverez pour la plupart nulle part ailleurs, surtout les produits fabriqués en Sicile. Elle propose également un excellent assortiment de vins, de condiments, de tomates séchées au soleil et autres spécialités siciliennes préparées par les propriétaires de la boutique dans leur « laboratoire ».

De là, partez flâner sur les abords est de Syracuse, et vous vous retrouverez dans un dédale de rues qui débouchent au final, à l'extrême sud de l'île et à l'inaccessible Castello Maniace, un véritable bastion construit par Frédéric II en 1239.

Les autres sites intéressants d'Ortygie comprennent la Miqwe byzantine (bains juifs) sous l'hôtel alla Giudecca.

Cependant, comme nous l'avons mentionné précédemment, la meilleure façon de visiter Ortygie est de suivre simplement votre instinct et de vous imprégner de son atmosphère.

 

Sites archéologiques grecs et autres en Sicile :

Mouse X
Mouse Y
Mouse Speed
Mouse Direction