Aucune propriété dans votre liste de demande. Vous pouvez en ajouter ou nous envoyer une demande de renseignements

FAIRE UNE DEMANDE

Aucune propriété dans votre liste de demande. Vous pouvez en ajouter ou nous envoyer une demande de renseignements

FAIRE UNE DEMANDE

Auteurs siciliens

LA VITA SICILIANA

Écrivains siciliens

Luigi Pirandello

(Agrigente, 1867-1936)

Il a remporté le prix Nobel de littérature en 1934. Il s'est focalisé sur la condition humaine, sur les nombreuses « facettes » de notre personnalité. Il critique la pertinence des conventions sociales. Il démarre le théâtre « grotesque ». Il écrit des romans et des œuvres théâtrales.

Giovanni Verga

(Catane, 1840-1922)

Romancier et l'un des principaux représentants du mouvement littéraire du « Vérisme »

Luigi Natoli

(Palerme, 1857-1941)

Journaliste et romancier. Il est connu pour son roman historique sicilien « I Beati Paoli », écrit sous le pseudonyme de William Galt.

Federico De Roberto
(Naples, 1861-1957)

Il a passé la plupart de sa vie à Catane, travaillant principalement en tant que journaliste. Son œuvre la plus célèbre, « I Vicere », décrit les rivalités et les drames familiaux des « vice-rois », les puissantes familles dynastiques qui dominèrent la noblesse sicilienne à l'époque du Risorgimento.

Giuseppe Tomasi di Lampedusa
(Palerme, 1896-1957)

Son seul roman « Il Gattopardo » (Le Guépard), écrit après la Seconde Guerre mondiale, a été rendu célèbre par le film de Visconti en 63 du même nom. Il relate la période dramatique de l'italien « Risorgimento », avec l'arrivée de Garibaldi en Sicile, en se mettant dans la peau d'un aristocrate.

Giuseppe Antonio Borgese
(Polizzi Generosa, 1882-1952)

Journaliste, critique et romancier. Antifasciste, il quitta l'Italie et passa 18 ans en exil aux États-Unis, où il épousa Élisabeth, la fille de Thomas Mann. En Amérique, il enseigna dans plusieurs universités et devint célèbre pour ses romans et essais antifascistes.

Salvatore Quasimodo
(Modica, 1901-1968)

Poète et traducteur (de littérature grecque, latine et anglaise), il est l'un des principaux représentants du mouvement hermétique. Ses poèmes ont été traduits en 40 langues.

Vitaliano Brancati

(Pachino, 1907-1954)

Romancier et scénariste. Ses œuvres se caractérisent par une description satirique du provincialisme dans la société italienne pendant le fascisme.

Elio Vittorini

(Syracuse, 1908-1966)

Antifasciste, il participa à la résistance en 1942. En tant qu'écrivain, il embrassa le mouvement du « Nouveau Réalisme ».

Leonardo Sciascia

(Racalmuto, Agrigente, 1921-1989)

Axé sur la Sicile, son histoire et ses problèmes. Dans les années 70, il commença à être de plus en plus intéressé par la politique italienne, critiquant le parti dirigeant des Démocrates chrétiens pour rejoindre plus tard les Radicaux. Il laissa une production extrêmement riche en romans, nouvelles et articles publiés par les principaux éditeurs italiens.

Vincenzo Consolo

(S. Agata di Militello, Messine, 1933 -)

Journaliste et romancier. Très actif dans les cercles littéraires italiens.

Gesualdo Bufalino

(Comiso, 1920-1996)

Enseignant, il commença à publier ses œuvres dans les années 60 avec d'excellentes critiques et réussites. Le roman « Les mensonges de la nuit » remporta en 1981, le prix « Strega », l'un des plus célèbres prix littéraires italiens.

Andrea Camilleri

(Agrigente, 1925-)

Scénariste, producteur de film, écrivain. Ses histoires de détectives ont été en tête des listes de best-sellers en Italie ces dernières années, et sont en cours de traduction en anglais, français et espagnol. Il écrit dans un italien entrecoupé de « sicilianismes » et rempli d'humour...

Mouse X
Mouse Y
Mouse Speed
Mouse Direction