Panarea, refuge aristo-chic et VIP dans les îles Éoliennes

L'ÎLE DE PANAREA

Villas dans les îles Éoliennes >>

Panarea, la plus petite des îles Éoliennes habitées, ne mesure que 2.5km sur 1.8km. Mais c'est justement grâce à ces dimensions réduites qu'elle est devenue « l'île VIP » de l'archipel.

En été, des membres éminents de l'élite italienne et européenne (dont des membres des familles Bulgari, Visconti et Borghese; le Prince Laurent de Belgique) qui y sont propriétaires rejoignent les quelques 300 habitants permanents de l'île . Et avec eux des stars d'Hollywood, et notamment ces dernières années Uma Thurman, Antonio Banderas et Melanie Griffith, Beyoncé et Jay Z, la Princesse Caroline, Naomi Campbell et Kate Moss. Et puis il y a les passages de yachts de luxe avec leurs propriétaires multimillionnaires, comme Roman Abramovic, Giorgio Armani et Dolce & Gabbana, qui viennent goûter à l'ambiance aristocratique bohème-chic des lieux.

Toutefois, ceux qui connaissent le mieux l'île ne misent pas sur son côté glamour, malgré les passages de ces visiteurs riches et célèbres; préférant la décrire comme un lieu discret et épicurien, un refuge où ce n'est pas l'animation qui compte, mais les plaisirs simples.

Ainsi que le disait Verde Visconti, Directeur des Relations publiques et célébrités de Prada, à W Magazine: « Beaucoup de gens viennent à Panarea pour sa scène VIP, et se rendent compte que ça ne bouge pas tant que ça, et ne reviendront donc probablement pas. »

C'est dans les années 1950 que l'atmosphère unique de Panarea et son agréable isolement ont commencé à attirer quelques touristes aventuriers. Puis, dans les années 1960, avec l'ouverture de l'Hôtel Raya, se voulant ouvertement non luxueux mais tendance, l'île a acquis sa réputation de lieu de fête mythique, dans l'esprit de Capri mais en moins traditionnel. Aujourd'hui encore, on peut danser jusqu'au bout de la nuit au Raya, sur le dancefloor en plein air avec vue sur mer de l'hôtel. Pour goûter au calme et à la sérénité, c'est au Nord ou au Sud de San Pietro qu'il faut mettre le cap, vers les deux autres villages de l'île: Ditella et Drauto. Là, alors que la pénombre tranquille du crépuscule sombre dans la nuit, les heureux résidents (dont vous pouvez faire partie si vous réservez Aphrodite, notre villa à Panarea) abandonnent leur regard sur la mer et contemplent le Stromboli exhaler son magma incandescent dans le ciel étoilé.

La partie Est de Panarea est constituée de zones (faiblement) peuplées; tandis que les deux tiers restants de l'île affichent collines verdoyantes, terres agricoles et formations volcaniques. Le port central de San Pietro forme une jolie toile de rues blanchies à la chaux où sont situés les restaurants, bars et magasins de l'île. On peut également y louer un bateau pour partir en excursion autour de l'île, ou encore grimper dans une voiturette de golf qui vous transportera où vous désirez (Panarea étant une île strictement interdite aux voitures). Quoiqu'il en soit, grâce au mini-format de l'île, on peut se rendre à pied presque partout. Après l'effort, le réconfort! Partir en randonnée jusqu'à Punta del Corvo, le point le plus élevé de l'île à 421m, offre comme récompense une vue imprenable sur tout l'archipel Éolien.

Il est assez facile de rejoindre à pied la plupart des plages de Panarea, mais mieux vaut prévoir quelques provisions, car il n'existe presque aucun lido. La pointe la plus au Sud, Cala Junco, est une magnifique petite crique de galets avec une mer translucide. À l'Est se trouve Punta Milazzese, abritant une jolie plage de galets ainsi qu'un petit promontoire où gisent les restes d'un village datant de l'Âge de Bronze. Un peu plus au Nord, Cala dei Zimmari est la seule plage de sable de l'île. Par ailleurs, au Nord-Est de Panarea, juste en dessous de la petite bourgade de Ditelle, est située la Spiaggia della Calcara, une plage vraiment unique grâce à ses fumeroles, sources d'eau en ébullition et vue magique sur le Stromboli. L'Ouest de l'île, accessible uniquement à pied ou par bateau, est caractérisé par des rochers et les restes d'un cratère volcanique, aujourd'hui devenu la petite plage de Cala Bianca.

Partir en excursion en bateau autour de l'île est sans aucun doute le meilleur moyen de trouver votre propre petite crique déserte; ou encore de découvrir parmi les cinq îlots juste au large de la côte Est de Panarea. Dattilo, Lisca Bianca, Basiluzzo, Lisca Nera et Bottaro sont d'excellents lieux pour la plongée sous-marine et avec masque et tuba.

Enfin, si vous y séjournez vers la fin de juin, ne manquez pas le Festival de San Pietro, saint patron de l'île. Les célébrations commencent le 28 juin par une nuit de musique, danse, et avec aussi à boire et à manger; suivie le 29 juin par une procession sur la mer de la statue de San Pietro. Autrefois pêcheur, tel nombreux des habitants de l'île, Saint Pierre est célébré avec une passion qui n'a d'égale que celle que les locaux éprouvent pour leur chère petite île.

Villas dans les îles Éoliennes >>

Rejoindre les îles Éoliennes >>

Mouse X
Mouse Y
Mouse Speed
Mouse Direction