Aucune propriété dans votre liste de demande. Vous pouvez en ajouter ou nous envoyer une demande de renseignements

FAIRE UNE DEMANDE

Aucune propriété dans votre liste de demande. Vous pouvez en ajouter ou nous envoyer une demande de renseignements

FAIRE UNE DEMANDE

Lipari - la capitale des îles Éoliennes

GUIDE POUR LIPARI EN SICILE

Villas à Lipari et les autres îles Éoliennes >>

Laissant derrière vous l'atmosphère sulfureuse de Vulcano, mère des volcans, et mettant les voiles vers le Nord, vous rejoignez rapidement Lipari, la plus grande des sept îles Éoliennes peuplées. Les remparts de la ville de Lipari s'élèvent fièrement pour protéger ses deux ports, et le paysage offre une mer translucide et des collines verdoyantes.

En plus d'être la plus grande et la plus peuplée des îles Éoliennes, Lipari est aussi le centre où transitent la plupart des hydroglisseurs de l'archipel; c'est donc la base idéale pour partir à la découverte de toutes ces îles!

Mais avant de mettre le cap vers d'autres îles, il y a beaucoup à voir à Lipari-même.
 

Histoire


L'histoire de Lipari est riche en rebondissements, notamment parce que l'île a été contrôlée tour à tour par plusieurs puissances méditerranéennes, dont les Grecs, les Carthaginois, les Romains, les Arabes, les Normands, les Angevins, et les Aragonais. Lipari était toutefois déjà un centre de négoce important depuis des millénaires, spécialisé dans le commerce de l'obsidienne, une roche volcanique noire vitreuse utilisée dans la fabrication d'armes et d'outils, bien avant l'arrivée de ces colons.

Les Grecs sont arrivés au début du VIe siècle avant JC et y sont restés plusieurs siècles. Au IVe siècle avant JC, l'île est devenue un allié stratégique de Denys, l'incroyablement puissant tyran de Syracuse, garantissant ainsi sa prospérité. Toutefois, alors que l'influence tendait à s'atténuer, Lipari est passée aux mains de la Rome antique. Impliquée dans la Première Guerre punique, elle fut capture puis transformée en base navale par les Carthaginois, avant de retomber à la merci des Romains en 251 avant JC. Puis, en 36 avant JC, Lipari devint à nouveau le théâtre d'événements internationaux, lorsqu'Agrippa, à qui l'île servait de base navale, vaincu Sextus Pompée à la Bataille de Nauloque, au large de la côte Nord de la Sicile. Cette victoire historique constitue une étape cruciale dans la transformation d'un triumvira octavien au premier Empereur romain, le tout-puissant Auguste, en 27 avant JC. Après l'épisode de Nauloque, Lipari devint une sorte de centre de villégiature pour riches Romains en quête de quiétude.

Suivirent plusieurs siècles de brouillard relatif, aux cours desquels Lipari suivit le flot général de l'histoire de la Sicile, et leur succession d'Arabes et de Normands, jusque 1544, où Barberousse, grand amiral ottoman, attaqua Lipari et soumit la population toute entire à l'esclavage. Charles Quint, Empereur du Saint-Empire romain germanique, reprit rapidement possession de l'île. Il la repeupla de ses sujets espagnols et y construisit d'imposants remparts fortifiés sur le site de l'acropole grecque, protégeant ainsi la ville de futures invasions. Ces murs entourent aujourd'hui encore le château de Lipari, sa cathédrale et son musée archéologique de renommée internationale, qui abrite de nombreux objets relatant la longue et fascinante histoire de Lipari.

Dans les années 1920 et 1930, Lipari, comme bon nombre d'autres îles italiennes, servit de centre de détention pour les critiques du régime de Mussolini. Ironie du sort, lorsqu'Edda Mussolini, sa propre fille, revint de Suisse en Italie après la guerre, elle y fut également emprisonnée dans l'attente de son procès pour son passé fasciste.
 

La ville de Lipari


La ville de Lipari offre café, bar et restaurant le long de Corso Vittorio Emanuele II, qui part du Nord au Sud, entre les deux ports - Marina Lunga, où les hydroglisseurs et ferries sont arrimés, et Marina Corta, le joli vieux port, et sa magnifique piazza avec vue imprenable sur la mer, les bateaux de pêcheurs, et l'église des marins d'Anime del Purgatorioto. Tout en haut, à la pointe Est de la ville et entouré de ses remparts du XVIe siècle se trouvent le château, le musée archéologique, la cathédrâle de San Bartolomeo, d'ancienne ruines grecques ainsi que plusieurs points de vue panoramiques. C'est un véritable plaisir de se balader dans la ville, dont l'ambiance devient vraiment animée en été.
 

Autour de l'île: plages et autres attractions


Mesurant seulement 9km de long sur 7km de large, une semaine suffit pour visiter Lipari. La route panoramique qui serpente sur l'île est pour cela très pratique, en voiture ou mobylette. En remontant vers le Nord sur la côte Est en partant de Lipari, on rejoint facilement Canneto, un village de pêcheurs avec une longue plage de galets et de nombreux lidos en été. En continuant sur la côte Est, après quelques baies de galets, se trouvent les anciennes carrières de pierre ponce, dont les pierres d'un blanc immaculé donnent à la mer son extraordinaire et irrésistible couleur turquoise. Baignades inoubliables garanties!

Sur la côte Nord de l'île se trouve la longue plage de galets volcaniques d'Acquacalda, un petit village qui tire son nom des sources volcaniques chaudes qui y attiraient les épicuriens dans l'Antiquité. De la pointe Nord-Est de l'île, la route retourne vers l'intérieur et le Sud, par le centre des collines et montagnes, culminant à jusque 600m. Ce n'est certes peut-être pas exactement l'île rêvée pour les amateurs invétérés de randonnée (pour qui Stromboli, Vulcano et Salina s'avèrent certainement un meilleur choix), mais Lipari a tout de même de très beaux parcours de marche à offrir.

Quoiqu'il en soit, l'incontournable lors d'un séjour à Lipari reste de prendre les voiles pour découvrir l'île depuis la mer, en s'arrêtant dans des criques autrement inaccessibles pour de délicieuses baignades...

Villas à Lipari et les autres îles Éoliennes >>

Mouse X
Mouse Y
Mouse Speed
Mouse Direction