Aucune propriété dans votre liste de demande. Vous pouvez en ajouter ou nous envoyer une demande de renseignements

FAIRE UNE DEMANDE

Aucune propriété dans votre liste de demande. Vous pouvez en ajouter ou nous envoyer une demande de renseignements

FAIRE UNE DEMANDE

Le sud-ouest de la Sicile - Sélinonte, Menfi, Sciacca et Agrigente

LA GÉOGRAPHIE DE LA SICILE

La région du sud-ouest de la Sicile s’étend à l’est du port de pêche important de Mazara del Vallo jusqu’à Agrigente, et comprend ainsi une grande diversité de paysages et de caractéristiques à découvrir. La région est couverte de vignobles et d’oliveraies et abrite parmi les sites archéologiques grecs les plus remarquables de toute la Méditerranée (comme Sélinonte ou la Vallée des Temples). Elle est délimitée par d’immenses étendues de plages de sables, et permet ainsi d’en offrir pour tous les goûts. À l’intérieur des terres, d’anciens villages de montagne maintiennent leurs traditions immémoriales, donnant un aperçu fascinant dans l’histoire de l’île.

En partant de Mazara del Vallo et en longeant la côte, on arrive rapidement au site archéologique de Sélinonte, avec son ensemble impressionnant de temples et d’autres ruines. En continuant vers l’est, la grande plage de la réserve naturelle du Belice succède rapidement à la station balnéaire de Porto Palo, et au centre de Menfi, cœur de la production vinicole. Si l’on suit de là une trajectoire sud-est, on rejoint ensuite la ville historique et le port de pêche de Sciacca, connu depuis l’antiquité pour ses spas. Agrigente se trouve à l’extrémité sud-est du sud-ouest de la Sicile : on y admire la fameuse la Vallée des Temples, site connu mondialement et inscrit au patrimoine de l’UNESCO.

Depuis une dizaine d’années, le sud-ouest de la Sicile connaît un regain d’intérêt : cette région préservée sans prétention réserve de nombreuses surprises aux voyageurs curieux.

Nature, gastronomie et vin

Aux montagnes escarpées de l’intérieur des terres succèdent des collines vallonnées recouvertes de vignes, qui descendent en pente douce jusqu’à la côte et ses quelques 150km de plages de sable, dont certaines sont pratiquement désertes, même au plus fort de l’été. Des villages ancestraux s’agrippent aux montagnes de l’arrière-pays dans des endroits spectaculaires ; cela vaut vraiment la peine de s’y arrêter lorsqu’on visite cette région, notamment Caltabellotta ou Palazzo Adriano (lieu de tournage du film Nuovo Cinema Paradiso). Il y a d’excellentes randonnées à faire dans le parc national Sicani ainsi que dans deux des réserves naturelles exceptionnelles sur le littoral de la région au delta du fleuve Belice  et à Torre Salsa.

Les impressionnantes falaises à pic de La Scala dei Turchi, sculptées par le vent dans le calcaire et le marne, constituent une des rares interruptions des plages de sables le long de la côte.

Pour ce qui est de la gastronomie, les fruits de mer règnent en maîtres : deux des plus grandes flottes de pêches italiennes partent de Mazara del Vallo et de Sciacca et assurent l’approvisionnement en fruits de mer les plus frais qui soient. La confection de fromages joue également un rôle prépondérant sur la scène gastronomique locale, de même que la production d’huile d’olive. L’industrie vinicole locale, quant à elle, prospère, produisant parmi les meilleurs grands crus de Sicile, et faisant de cette région du sud-est une destination incontournable pour les amateurs de visites vignobles et dégustations. 

Histoire et monuments

De puissantes colonies grecques se sont établies à Agrigente et Sélinonte au VIème siècle avant J.-C., dont les sites archéologiques sont parmi les plus spectaculaires de tout le bassin méditerranéen. Les Cave di Cusa datent environ de la même époque : ce sont les carrières qui ont servi à la construction des colonnes à Sélinonte. De même, le théâtre d’Eraclea Minoa occupe un emplacement panoramique avec une vue sur mer imprenable. Avec l’arrivée des Romains, l’avènement de Sciacca en tant que ville thermale a atteint son paroxysme, et aujourd’hui encore, on s’y rend toujours pour les mêmes raisons. 

Durant la domination arabe, entre les IXème et XIème siècles, Mazara del Vallo était l’une des villes les plus importantes de Sicile. Ses liens étroits avec l’Afrique du Nord sont toujours présents de nos jours, grâce au grand nombre de Tunisiens qui s’y sont installés au fil du temps pour travailler dans la pêche.  

En 1282, les Vêpres siciliennes, une révolution contre les dirigeants Angevins, prit officiellement fin avec la signature du traité à Caltabellotta, une ville perchée sur un sommet de montagne vertigineux surplombant Sciacca. 

Pendant des siècles, le sud-ouest de la Sicile se trouvait en déclin voire dans une certaine obscurité ; mais depuis une dizaine d’années, la région connaît un regain d’intérêt : cet endroit préservé sans prétention réserve de nombreuses surprises aux voyageurs curieux.

Mouse X
Mouse Y
Mouse Speed
Mouse Direction