Un guide saisonnier de la gastronomie sicilienne

CUISINE ET VINS EN SICILE

Un guide des restaurants siciliens >>
Recettes siciliennes >>

Une chose ne fait aucun doute : l'ingrédient essentiel pour réussir vos vacances est la dégustation de bons plats et de bons vins.

Les restaurants, vignobles, glaciers et cafés sont aussi importants que les plages, les cathédrales et les sites archéologiques. Goûter quelques plats locaux, apprécier la vie gastronomique de la région et siroter un verre du vin frais du coin, ces critères sont l'essence même de « la bella vita ». Les notes qui suivent sont simplement destinées à vous pousser dans la bonne direction. Soyez aventureux, essayez des choses dont vous n'avez jamais entendu parler et suivez les recommandations des propriétaires de restaurants.

En Sicile, l'alimentation est locale : les bananes et les ananas sont généralement les seuls fruits importés. Vous y trouverez du poisson frais sur les villes côtières, tandis que les villages de montagne sont célèbres pour leurs fromages (formaggi), leurs salamis, leurs saucisses (salsiccia) et leurs champignons (funghi). Les tomates (pomodori) et les aubergines (melanzane) sont largement utilisées et ont un goût et un parfum très spécifiques ! Vous trouverez une grande variété de crèmes glacées (gelati) toute l'année, celles aux fruits étant les plus prisées en été. La façon sicilienne de les manger est dans une brioche tout juste sortie du four !

L'alimentation sicilienne est saisonnière : prenez le temps d'aller sur un marché local pour voir les produits de saison.

Certaines choses « à ne pas manquer » pour chaque saison :

Hiver - les oranges (arance), les mandarines (manderini) et les raisins (uva) remplissent les marchés avec leurs nombreuses variétés. Les Arancine (boules de riz farcies de viande ou de jambon et mozzarella) ou les nombreuses sortes de panini (sandwichs) sont parfaits pour un déjeuner rapide ou une collation. Les cassate et cannoli (fabriqués avec du fromage ricotta) et les bonbons de pâte d'amandes (frutti & paste di martorana) sont très bien présentés dans toutes les « pasticcerie ». Les restaurants proposent souvent le délicieux « semifreddo di mandorle o Pistacchi » (parfait aux amandes ou aux pistaches - glace « solide » nappée d'une sauce au chocolat chaud).

Printemps - les nèfles (nespole), petit fruit orange originaire du Japon, et les fraises (fragole) sont suivies, vers la fin du mois de mai, par des abricots (albicocche), des cerises (ciliegie) et de minuscules poires sucrées (perine). La campagne est remplie de fenouil sauvage (finocchio selvatico), d'asperges (asparagi) et d'artichauts (carciofi).
C'est le meilleur moment pour essayer la « pasta con le sarde » (avec des sardines fraîches, du fenouil sauvage et des pignons de pin), le thon (tonno) et l'espadon (pesce spada).

Été - différents types de pruneaux (susine), de pêches (pesche), de cantaloups (délicieux à l'apéritif avec du jambon ou servis froid, avec de la menthe fraîche et du vin rouge ou avec du porto en guise de dessert), de pastèques (anguria). Essayez le « gelo di melone » (gelée de pastèque avec du chocolat et du jasmin) et le « granit » : nos préférés sont au café et aux amandes (caffé e mandorle), au citron et à la pêche ou au cantaloup.... ou encore aux figues, vers la fin août.

Automne - il est temps de récolter les olives. Les figues de Barbarie (fichi d'india) et les châtaignes grillées (caldaroste) sont vendues dans les petits kiosques de nombreuses villes. Les spécialités telles que la caponata (plat végétarien composé d'aubergines, de céleri, d'olives et de tomates) et la peperonata (avec des poivrons) sont vraiment à essayer.

Mouse X
Mouse Y
Mouse Speed
Mouse Direction