Aucune propriété dans votre liste de demande. Vous pouvez en ajouter ou nous envoyer une demande de renseignements

FAIRE UNE DEMANDE

Aucune propriété dans votre liste de demande. Vous pouvez en ajouter ou nous envoyer une demande de renseignements

FAIRE UNE DEMANDE

Le centre historique d'Alonissos

GUIDE DES ÎLES SPORADES

En 1965 un tremblement de terre dévastateur frappa les îles Sporades. L'une des principales victimes fut Chora, la plus grande ville d'Alonissos. Les habitants n'eurent guère d'autre choix que de quitter leurs maisons et de s'installer sur la côte, à quelques kilomètres, où on construisit une nouvelle ville et un nouveau port : Patitiri.

La vieille ville d'Alonissos demeura abandonnée jusque dans les années 1980, lorsque, peu à peu, des touristes étrangers tombèrent sous le charme de l'île et commencèrent à y acheter et rénover des maisons. Ainsi la ville connut rapidement une véritable renaissance, peuplée d'Allemands, d'Anglais, de Grecs et de ressortissants d'autres nationalités vivant côte-à-côte dans leur paradis d'adoption au cœur de la Méditerranée.

Alors qu'est-ce qui a séduit ces visiteurs et les a convaincu à investir dans la ville et en restaurer les édifices en ruine ? En premier lieu, l'emplacement. La ville d'Alonissos domine du haut de sa propre colline à environ 200m au-dessus du niveau de la mer. Le magnifique panorama embrasse la mer Égée, l'arrière-pays verdoyant d'Alonissos, ainsi que d'autres îles de l'archipel, dont Skopelos. À quelques kilomètres seulement sur la côte en contrebas se trouvent plusieurs plages sublimes, et il est facile de s'y rendre rapidement pour une bonne baignade.

Le potentiel de la ville était une évidence aux yeux de ces premiers arrivants qui lui ont donné une nouvelle vie. Un dédale de ruelles étroites reliées par des marches usées par le temps recouvrent la colline, les balcons débordent de plantes et de fleurs, des portes et des volets peints de couleurs vives ajoutent encore plus de touches de gaité, et les cafés, boutiques d'artisanat et tavernes s'étendent jusque dans les rues, tandis que des églises byzantines sobres et les restes de remparts vénitiens autrefois imposants rappellent un illustre passé.

Le plus joli moyen de se rendre au centre historique d'Alonissos est d'emprunter le sentier qui part du port de Patitiri, à 2 kilomètres seulement à l'est. Vers la fin d'après-midi, on peut y apprécier un apéritif au coucher du soleil puis dîner à la belle étoile. C'est là que l'on comprend vraiment pourquoi cette ville autrefois délabrée et abandonnée, fut ressucitée avec autant d'amour.

Villas sur l'île d'Alonissos >>

Mouse X
Mouse Y
Mouse Speed
Mouse Direction