Aucune propriété dans votre liste de demande. Vous pouvez en ajouter ou nous envoyer une demande de renseignements

FAIRE UNE DEMANDE

Aucune propriété dans votre liste de demande. Vous pouvez en ajouter ou nous envoyer une demande de renseignements

FAIRE UNE DEMANDE

Votre guide du vin corse

LES TRADITIONS VITICOLES CORSES

Découvrez nos villas en Corse >>

Au milieu des années 1750, durant son Grand Tour alternatif, l’écrivain écossais James Boswell, connu pour sa biographie monumentale de Samuel Johnson, ses récits de voyage et son engagement en faveur des Corses, a déclaré y avoir appris deux choses : tout d’abord qu’il était dangereux de faire des avances aux jeunes filles de la région ; et deuxièmement, que l’île produisait un excellent vin. « Dans certains villages, on produit un vin doux d’une douceur exquise… (dans d’autres) le vin produit ressemble davantage au Bourgogne… toute l’île produit différentes variétés de vins. C’est merveilleux de constater qu’une infime différence dans le terroir ou l’exposition se reflète dans le goût du vin. Le jus des raisins corses est si généreux… sa saveur naturelle séduira toujours. »

Et encore, James Boswell n’est pas la seule plume célèbre à avoir commenté le vin corse. Le poète romain Martial le décrivait comme un « poison noir », tandis que Hemingway, dans son récit autobiographique Paris est une fête, souligne sa personnalité : « Nous avons bu un vin corse à fort caractère et au prix bas. C’était un vin très corse, que l’on pouvait diluer de moitié avec de l’eau sans en perdre le sens. »

Mais de ces trois citations littéraires, c’est celle de James Boswell qui se rapproche le plus d’une description d’un vin corse actuel. Certaines de ses observations sont même d’une clairvoyance surprenante…

Les traditions viticoles corses remontent à plus de 2 500 ans, lorsque les colons phéniciens plantèrent les premières vignes. Depuis, les viticulteurs de l’île ont connu une histoire mouvementée, avec des hauts et des bas. La production fut interdite par les Arabes au XVIIIème siècle, puis encouragée par Napoléon, qui exonéra d’impôt le vin corse. Plus tard, vers le milieu du XIXème siècle, la majorité des vignes anciennes de l’île furent détruite par une épidémie de phylloxéra, une catastrophe dévastatrice qui frappa l’ensemble de la France. Un siècle plus tard, dans les années 1960, les pieds-noirs revenus d’Algérie replantèrent des vignes et se lancèrent dans la production de grandes quantités de vin de faible qualité. Toutefois, au cours des dernières décennies, la qualité a de nouveau dépassé la quantité et le vin corse jouit désormais d’une notoriété internationale bien méritée. Comme l’a déclaré Jane Anson, journaliste britannique et correspondante pour la revue mensuelle Decanter spécialisée dans le vin en début 2017, la Corse est « en ce moment la destination française la plus en vogue pour le vin. »

James Boswell ne s’était pas trompé, la Corse offre une grande variété de terroirs : des plateaux bas et calcaire inondés de soleil dans le nord-ouest, au sol de granit riche balayé par le vent dans les montagnes surplombant Ajaccio. La grande diversité en termes de climat, d’altitude et de type de sol permet à l’île de produire une vaste gamme de vins forts en caractère à partir d’un nombre assez limité de cépages, dont les principaux sont le Nielluccio (Sangiovese), le Sciacarello (Mammolo) et le Vermentino (Favorita).

Si l’on reconnaît (peut-être) plus facilement ces noms entre parenthèse, c’est parce que ces cépages ont des racines italiennes, pratiquement au sens propre du terme. 500 ans de règne sous Pise puis Gênes, sans oublier la proximité géographique de l’île avec la Toscane (l’Île d’Elbe est située à 50km seulement) ont imprégné la viticulture corse d’une influence italienne. Mais c’est grâce au caractère unique des terroirs de l’île que les vins produits, par exemple, à base d’un raisin Nielluccio, ne ressemblent pas à leurs cousins Sangiovese produits dans le Chianti, le Montepulciano ou le Montalcino. Le Sciacarello, quant à lui, bien qu’ayant des liens éloignés avec le Mammolo, est considéré par certains experts comme des vins que l’on pourrait assimiler à des pinots noirs (d’où, probablement, la comparaison de James Boswell avec les vins de Bourgogne).

La plupart des meilleurs vins corses sont produits en conformité avec les règlementations de la dénomination vin de pays  (Île de Beauté) ainsi que neuf régions AOC (appellation d'origine contrôlée) : vin de Corse, une appellation générique qui inclut les sous-appellations de vin des Corse-Coteaux du Cap Corse, vin de Corse-Calvi, vin de Corse Porto-Vecchio, vin de Corse Sartène et vin de Corse-Figari ; Patrimonio (l’AOC la plus ancienne et la plus prestigieuse, située au nord-ouest, et produisant d’excellents vins rouges de variété Nielluccio, ainsi que des vins blancs frais et vifs Vermentino) ; Ajaccio (certains vignobles se trouvent à 600m d’altitude au-dessus du niveau de la mer) ; et Muscat du Cap Corse (un vin doux naturel).

Les vins rouges
La plupart des vins rouges contiennent une proportion élevée de cépages soit Nielluccio ou Sciacarello, mélangés à de plus petites quantités de Grenache, Barbarossa, Cinsault et Carignan. Certains cépages blancs Vermentino sont également parfois utilisés pour les vins rouges, ce qui est peu conventionnel.

Les vins blancs
Les vins blancs sont composés d’une proportion élevée de Vermentino (à 100% dans le case du Patrimonio AOC), en y ajoutant à l’occasion de l’Ugni Blanc et d’autres variétiés.

Les vins rosés
Le vin corse a la particularité intéressante et inhabituelle que 50% de la production totale de l’île soit du rosé (surtout de cépages Nielluccio et Sciacarello, mélangés à de petites quantités d’autres variétiés, à la fois des rouges et des blancs Vermentino).

De nombreux vignobles corses sont ouverts au public et bien souvent il n’es pas nécessaire de réserver (quoiqu’il vaut mieux téléphoner avant si l’on se déplace exprès). L’un des nombreux avantages de se rendre directement chez le producteur est que le vin que l’on achète directement sur place est exonéré de TVA, ce qui revient à une réduction automatique de 10% par rapport aux prix du commerce. Une bonne idée pour rapporter de vin de ses vacances.

Santé 

Découvrez nos villas en Corse >>

Mouse X
Mouse Y
Mouse Speed
Mouse Direction